top of page

Cadres seniors attention à la réforme de l'assurance chômage







Précision dans le contexte des élections : Monsieur Gabriel ATTAL, premier ministre, a annoncé la suspension de la réforme de l'assurance chômage par décret publié au journal officiel du 1er juillet 2024.



Le gouvernement a décidé une nouvelle fois de réformer l'indemnisation des chômeurs et de réduire leurs droits tant pour durcir l'ouverture des droits que pour réduire la durée de l'indemnisation.


Les "seniors" sont particulièrement visés par cette réforme.


En effet, l'exception qui existait jusque là concernant les seniors entre 53 et 57 ans est supprimée.


Pour mémoire les demandeurs d'emplois entre 53 et 54 ans pouvaient bénéficier d'une indemnisation pouvant aller jusque 22 mois et demi et les + de 55 ans pouvaient bénéficier d'une indemnisation pouvant aller jusque 27 mois.


A partir du 1er décembre prochain, ces exceptions disparaissent et seuls les plus de 57 ans conitnueront à bénéficier d'une durée d'indemnisation dérogatoire, et encore celle-ci sera désormais limitée à 22 mois et demi.


Cette réforme est particulièrement cynique.


D'une part, rien ne démontre que durcir les conditions d'indemnisation du chômage produit un quelconque effet sur le taux d'emploi (c'est la justification officielle du gouvernement).


D'autre part, le taux d'emploi des seniors est très bas en France, notamment parce que nombreux sont les employeurs qui poussent vers la sortie leurs salariés quinquagénaires au seul motif de leur âge.


Cela concerne aussi les cadres et les cadres dirigeants.


Je le constate très fréquemment en écoutant le récit de mes clients.


Qui plus est, l'âge de la retraite a été injustement reporté à 64 ans l'année dernière, accentuant encore l'injustice de cette réforme de l'assurance chômage.


Le décret devrait être publié le 1er juillet 2024.


Quelques liens à ce sujet:





Pour les salariés souhaitant engager une négociation pour la rupture de leur contrat de travail, il convient donc de prendre en compte l'impact de cette réforme sur vos futurs droit au chômage....et de consulter un avocat à ce sujet.

3 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page